Les motoculteurs SOMUA Type F5

dimanche 23 avril 2006

NOTICE

D'ENTRETIEN

ET DE

CONDUITE


MOTOCULTEUR
TYPE F5

SOMUA

somua11

Posté par _Samuel_ à 19:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]





SOMMAIRE

*Cliquez sur les titres qui vous interesse pour y accèder immédiatement.*




CHAPITRE I

Disposition générales.

§ 1 Définition   
§ 2 Description

CHAPITRE II

Prescription pour le graissage.

§ 1 Choix des huiles.-Soins a prendre pour le graissage.                           
§ 2 Graissage du moteur.                                                                              
§ 3 Graissage de la boite de changement de vitesse et du carter de fraise.
§ 4 Graissage des timoneries.                                                                      
§ 5 Vidange des huiles de graissage.                                                          
§ 6 Remarque sur le graissage et le nettoyage                                            

CHAPITRE III

Remplissage du réservoir

CHAPITRE IV

Mise en route du moteur.

§ 1 Précautions préliminaires avant la mise en route.                        
§ 2 Lancement du moteur.                                                                  
§ 3 Arrêt du moteur.                                                                            
§ 4 Résumé des incidents de fonctionnement provenant du moteur.

CHAPITRE V

Disposition pour la route.

CHAPITRE VI

Disposition pour le travail.
Incident en cours de travail

Posté par _Samuel_ à 20:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]



CHAPITRE PREMIER


Disposition générales.

§1. Définition.

Le motoculteur F5 est un appareil léger, servant à cultiver la terre a l'aide d'une fraise rotative(1). Il comporte :  un moteur thermique, un embrayage, une boite de mécanisme et une fraise rotative.  Le conducteur n'est pas porté, il suit l'appareil en le guidant en direction au moyen d'un mancheron. La fraise (2) est consituée par un moyeu rotatif portant les pièces travaillantes : les porte-outils et les outils indépendants en forme de crochets.
Par le mouvement de rotation imprimé aux outil "mouvement plus rapide que celui de la propulsion", la fraise réalise complètement les opérations classiques de la pioche et de la bêche : pénétration dans le sol, arrachement, désagrègement, granulation de la terre.
Ce résultat est obtenu en un seul passage ; le travail est identique à un bechage soigné.
L'enfouissement des fumiers et des engrais s'obtientpar 2 passages succesifs du motoculteur.
Le premier passage en grande vitesse d'avancement à une profondeur de 5 centimètres environ, a pour but dedésagréger le fumier ; le deuxième passage en petite vitesse réalise l'enfouissement et le mélange intime de l'engrais au sol ainsi que le fraisage à la profondeur convenable.


* (1) Le motoculteur F5 peut également resevoir : charrues, houe, butteurs, paroir, faucheuse,  pulvérisateur, poulie.
(2) Par analogie avec la machine a travailler les métaux. La fraise du motoculteur désagrège le sol comme une fraise désagrège le métal.

Posté par _Samuel_ à 20:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]



§ 2. Description.

Bâti.- Constitué par le carter de changement de vitesse et le carter de fraise.

Moteur.- Monocylindrique a 2 temps, 4 CV environ, à 3000 tours minute. Carburateur automatique a l'essence. Refroidissement par turbine d'air. Allumage par magnéto a haute tension. Accélérateur à main pour régler la vitesse du moteur.

Embrayage.- Par manchons a griffes.

Boîte de mécanisme.- Très robuste, montée avec coussinets en bronze et roulements à billes : 2 vitesses d'avancement, sans marche arrière, une vitesse de fraise. Transmission aux roues motrices par engrenages droits et vis sans fin,  sans chaîne. Organes de transmission renfermés dans un carter étanche contenant de l'huile SAE 120, à l'abri des poussières de la terre.

Réservoir.- A carburant mélangé d'huile d'une capacité suffisante pour plusieurs heures de travail.

Commande de la fraise.- Directement par l'arbre moteur principal et pignons d'angle dans le carter étanche. L'ensemble de l'appareil oscille sur l'essieu pour obtenir la profondeur requise pour le travail.

Fraise.- Appareil rotatif constitué par un tambour recevant les outilsflexibles et indépendants. Les outilscomportent deux éléments :
1° L'un, faisant manche d'outils, est un ressort fixé au tambour rotatif pouvant soit se replier, soit céder lorsque l'outil rencontre un obstacle trop résistant.
2° L'autre, outil ou griffe également flexible assujetti au manche.
L'ensemble, manche et outil, essentiellement élastique, peut se rapprocher de l'axe du tambouret éviter les obstacles.

Direction.- Par un mancheron orientable à volonté, suivant le genre de travail à effectuer. Ce mancheron est en forme de guidon, il porte la manette des gaz, le levier de débrayage et le verrouillage dudit mancheron pour changer son orientation.

Largeur de travail.- Cette largeur est de 40c/m.

Vitesse d'avancement.-
1re vitesse 0km800 à 1km200 à l'heure ; 2eme vitesse 1km900 a 2km850 à l'heure.

Profondeur.- DE 5 à 25 c/m, suivant la vitesse d'avancement et la nature de la terre.

Consommation d'essence.- Variablesuivant terrain et profondeur de travail,  de 1 litre 5 a 2 litres à l'heure.

Capacité moyenne de travail à l'heure.- De 240 à 500 mètres carrés suivant la nature des terrains et le genre de travail?

Poids.- 136 kilos environ. Le motuculteur type F5, pivote sur place.


 

Posté par _Samuel_ à 21:02 - Commentaires [7] - Permalien [#]